Quantum creole


  • Quantum creole

  • Auteur : FILIPA CESAR
  • Année : 2020
  • Catégorie : ESSAI
  • Fiche Technique

  • avec / texte de : Chico Indi , Diana McCarty, Fátima Silva, Filipa César, Joana Barrios, Marinho Pina, Mark Waschke, Muhammed Lamin Jadama, Nelly Yaa Pinkrah, Odete da Costa Semedo, Olivier Marboeuf, Rampa , Sadjo Sambu, Saliha Podingo von Medem, Wendy Hui Kyong Chun, Zé Interpretador
  • montage : Filipa César
  • image performance : Pedro Maia
  • sound mix : Gabor Ripli
  • CGI : Harry Sanderson
  • colourist : Sergi Sanchez
  • translation / traduction : Raúl Gil, Diana McCarty, José António Oliveira, Louezley Só, Joana Vaz Sousa, Ivan Ricciulli
  • DOP : Matthias Biber, Filipa César, Jenny Lou Ziegel
  • sound design : Jin Mustafa, Gabor Ripli
  • Crédits

  • production : Volte Slagen, Spectre Productions

In the beginning was the weave, and the transmission of its workings, a curse of mortality—so ends Quantum Creole with the fabulous words of the Papel weaver, Zé Interpretador.
While the Punch-card technology, designed for the textile loom was fundamental for the development of the computer, the binary code is closer to the ancient act of weaving than to that of writing. Quantum Creole is an experimental documentary film of collective research into creolization, addressing its historical, ontological and cultural forces. Referring to the minimum physical entity in any interaction—quantum—the film utilizes different imaging forms to read the subversive potential of weaving as Creole code. West African Creole people wove coded messages of social and political resistance into textiles, countering the colonists’ languages and technologies. As the new face of colonization manifests itself as a digital image, upgrading terra nullius in the form of an ultra-liberal free trade zone in the Bissagos Islands, it also marks the continuation of the violence that erupted several centuries ago with the creation of slave-trading posts in the place then known as the Rivers of Guinea and Cape Verde.

"Au début était le tissage, et la transmission de son fonctionnement, une malédiction de la mortalité". Ainsi s'achève « Quantum Creole » avec ces mots fabuleux du tisserand, Zé Interpretador.
Alors que la technologie des cartes perforées, inventée à l’origine pour la production textile, fut fondamentale pour le développement de l’ordinateur, le code binaire est lui-même plus proche de l'acte ancien du tissage que de celui de l'écriture. « Quantum Creole » est un documentaire expérimental basé sur une recherche collective autour de la créolisation, ses forces historiques, ontologiques et culturelles. En se référant à la plus petite entité de toute interaction - quantum - le film utilise différentes formes d'images pour lire le potentiel subversif du tissage comme code creole. Les Créoles d'Afrique de l'Ouest tissaient des messages de résistance socio-politique dans les tissus, contrant ainsi les technologies et les langues des Colons. Alors que le nouveau visage de la colonisation se manifeste aujourd'hui sous la forme d'une image digitale, mise à jour de l'idée d'une terra nullius sous la forme d'une zone de libre échange ultra-libérale dans les îles Bijagos, celle-ci indique aussi la continuité de la violence qui a surgit il y a plusieurs siècles avec la création de postes du commerce des esclaves à ce même endroit, alors connue sous le nom des rivières guinéennes du Cap Vert.

quantum.jpg
quantum02.jpg
quantum03.jpg
quantum_creole01.jpg
quantum_creole02.jpg

Palmarès

Film
02/2020 : Berlinale (Forum Expanded)

Installation
01/2019 : HKW - Berlin
05/2019 : Fondation Gulbenkian - Lisbonne
11/2019 : Tabakalera - San Sebastian

Artiste et réalisatrice, Filipa César explore les dimensions fictionnelles du documentaire, les frontières poreuses entre le cinéma et sa réception, la politique et la poétique de l’image en mouvement. Sa pratique s’empare des médias comme des moyens d’étendre et d’exposer des contre-récits de résistance à l’historicisme. Depuis 2011, César explore les origines du cinéma du Mouvement de libération africain en Guinée-Bissau comme laboratoire d’une résistance aux épistémologies dominantes. En 2017, « Spell Reel », son premier film-essai de long-métrage, est présenté en première mondiale dans la section Forum de la 67e Berlinale. Ses travaux ont notamment été exposés et projetés à : 29e Biennale de São Paulo, 2010; Manifesta 8, Cartagena, 2010, Haus der Kulturen der Welt, Berlin, 2011-2015; Jeu de Paume, Paris, 2012; Kunstwerke, Berlin, 2013; Meeting Points 7, 2013-14; NBK, Berlin, 2014; Hordaland Art Center, Bergen, 2014; SAAVY Contemporary, Berlin 2014-15, Futura, Prague 2015; Khiasma, Paris 2011, 2013 and 2015; Tensta Konsthall, Spanga, 2015; Mumok, Vienna, 2016; 8e Biennale Contour, Malines, Gasworks, Londres et MoMA, New York, 2017.

Filmographie
F for Fake (2005)
Rapport (2007)
Le Passeur (2008)
The Four Chambered Heart (2009)
Memograma (2010)
The Embassy (2011)
Cacheu (2012)
Conakry (2013)
Sol Miné (2014)
Transmission from the Liberated Zones (2016)
Spell Reel (2017)
Sunstone (2018)
Quantum Creole (2020)