Olhe Bem As Montanhas

Regardez bien les montagnes


  • Olhe Bem As Montanhas

  • Auteur : Ana VAZ
  • Année : 2018
  • Catégorie : ESSAI
  • Fiche Technique

  • Titre original : Olhe Bem As Montanhas
  • Titre français : Regardez Bien les Montagnes
  • Titre international : Look Closely at the Mountains
  • Durée : 30 minutes
  • Producteur : Olivier Marboeuf
  • Producteur associé : Cédric Walter
  • Crédits

  • Image : Ana Vaz
  • **Équipe France** :
  • Son direct : Philippe Fabbri
  • Assistant image : Jack Wiener
  • Chargé de production : Guylaine Huet
  • Assistant tournage : Rocco Scaranello
  • **Équipe Brésil** :
  • Son direct : Flora Guerra
  • Chargée de production : Juliana Cury
  • Assistant tournage : Welsey Gomes da Silva
  • Montage : Ana Vaz, Deborah Viegas
  • Création sonore : Nuno da Luz
  • Montage son : Ana Vaz
  • Mixage : Clément Decaudin
  • Étalonnage : Baptiste Évrard

« Regardez bien les montagnes ! » : l'impératif vient de l'artiste Manfredo de Souzanetto, pendant les années de dictature au Brésil. L'exploitation minière était en train de détruire l'environnement dans l'État du Minas Gerais, dans le Sud-Est du pays. Par le biais du montage, Ana Vaz met en parallèle cette région et celle, géographiquement très éloignée, du Nord-Pas-de-Calais, également marquée par trois siècles d'exploitation minière. D'un côté, des montagnes érodées, dont les habitants subissent les glissements de terrain meurtriers. Les montagnes creuses, évidées, deviennent réceptacles d'une mémoire spectrale. De l'autre, en France, les traces de l'exploitation, un temps effacées, font aujourd'hui l'objet d'une revalorisation patrimoniale, et paradoxalement, les tas de déchets miniers sont devenus des montagnes, des réservoirs de biodiversité, la frontière entre nature et technique s'avérant insituable. La cinéaste surprend à chaque plan, la poésie primant sur tout discours militant ou environnemental – ainsi de la séquence des scientifiques qui mesurent les chauves-souris sous la lune. Le « regardez bien » pousse vers le détail, la matière visuelle et sonore. Jamais cependant détachées du politique : un plan du ciel pris du fond d'un ravin suffit à évoquer les fantômes de peuples indigènes éradiqués, dont subsistent encore cependant des peintures pariétales. (Charlotte Garson)

Extrait :

obam_02.tif
obam_06.tif
obam_07.tif
obam_09.tif
obam_10.tif
obam_11.tif
obam_12.tif
obam_20.tif

Palmarès

Festivals
03/2018 - Cinéma du Réel, Paris, France Compétition Internationale Court-Métrage

Projections
04/2018 - MK2 Beaubourg, Paris, France

Ana Vaz
Née en 1986 à Brasilia,Ana Vaz est une artiste et cinéaste dont les films et le travail spéculent sur les relations entre le soi et l’autre, le mythe et l’histoire au travers d’une cosmologie de signes, références et perspectives. Des assemblages de matériau filmé et trouvé, ses films combinent ethnographie et spéculation dans l’exploration des frictions et fictions inscrites dans les environnements naturels comme bâtis. Diplômée du Royal Melbourne Institute of Technology et du Fresnoy-Studio National des Arts Contemporains, Ana Vaz fut également membre de SPEAP (SciencesPo School of Political Arts), un projet conçu et mené par Bruno Latour. Son travail est régulièrement projeté partout dans le monde : New York Film Festival, TIFF Wavelengths, CPH:DOX, Videobrasil, Courtisane, Cinéma du Réel, Lux Salon. En 2015, elle reçoit le Kazuko Trust Award présenté par la Film Society du Lincoln Center en reconnaissance de l’excellence artistique et de l’innovation de son travail filmique.

Filmographie
The Voyage Out (in process)
Olhe Bem As Montanhas, 30 min, 2018
Amerika : Bahia de las flechas, 8 min, 2016
Há terra !, 12 min, 2016
A film, reclaimed, co-directed by Tristan Bera, 19 min, 2015
Occidente, 15 min, 2014
A Idade da Pedra, 11 min, 2013
Les mains négatives, co-directed by Julien Creuzet, 15 min, 2012
Entre temps, 11 min, 2012
Sacris Pulso, 15 min, 2007